Zero déchets en nouvelle Caledonie.

Previous Topic Next Topic
 
classic Classic list List threaded Threaded
2 messages Options
Nathalie Nathalie
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Zero déchets en nouvelle Caledonie.

Après le tri sélectif, le composteur, rien acheter de façon compulsive et donner aux œuvres caritatives tout ce dont on ne se sert plus, je dois dire que le bocal de déchet pour un an m'a intriguée.
J'ai bien compris le rôle des bocaux réutilisables, du lait en bouteilles consignées, et des produits achetés en vrac mais il me faudra beaucoup d'énergie pour trouver des actions comme celles là dans ma ville.
Et puis je me suis rappelé que vous nous aviez prévenu que le parcours est semé d'embûches et qu'il fallait prendre un problème après l'autre et y apporter sa touche personnelle sans pour autant ne pas faire 30km pour trouver notre bonheur sinon cela devenait improductif.
Il est vrai qu'après avoir fini de lire votre livre, de retour dans les supermarchés j'avais l'impression de ne voir que du sur-emballage et le malaise  de ne rien vouloir mettre dans mon caddie. Mais ne perdons pas courage et comme vous le disiez si justement le combat et le challenge que cela suscite est un parcours personnel bien plus excitant que le shopping frénétique qui ravage notre compte en banque et rempli nos armoires de tout et de rien.
Cette démarche peut paraître futile pour certaines personnes qui galèrent mais en même temps comme les petits ruisseaux du monde entier, on pourrait se dire qu'ils ne servent à rien mais ils sont le début de l'océan. Et le rappel que chaque ressource n'est pas inépuisable, nous oblige à regarder plus loin que ces habitudes d'achat que nous n'avons jamais tenté de remettre en question. C'est peut être le moment de s'y mettre à plusieurs.
Merci à vous d'avoir apporté cette légèreté dans votre discours et d'avoir partagé avec nous votre expérience.
Nathalie Nathalie
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Zero déchets en nouvelle Caledonie.

Trouvé un magasin bio sur la place des cocotiers en dessous du St. Hubert qui vend des produits en vrac comme le riz, lentilles, semoule, chocolat et du savon liquide ou de la lessive.
Ai acheté mes bocaux pour être servie à la boucherie sans ajout de papier et pochon plastiques.
Je refuse systématiquement le papier autour du pain, avant on s'en passait très bien.
J'achète que des légumes que je peux prendre en vrac sinon je passe à autre chose.
Ai ressorti ma petit poubelle de composte pour qu'elle soit accessible quand je cuisine.
Je garde le vieux pain pour nourrir le cochon d'une copine qui vit sur Dumbea.
Je lui garde les rouleaux de papier toilette, elle s'en sert pour faire des semis. Très belle idée !!!
Fait plus de cuisine que nécessaire et prépare ma gamelle pour le lendemain midi, fini les sandwiches ou l'on voit la lumière à travers la tranche de jambon...
A côté de la pharmacie mutualiste près de la rue de l'alma il y a une boutique qui vend des savons en vrac, du savon noir liquide et du savon de Marseille.
Il ne me reste plus qu'à persuader le vendeur de lait du marché de Ducos de nous vendre son lait dans des bouteilles en verre consignées pour éviter de jeter ses bouteilles en plastique.
J'ai trouvé des bocaux à la boutique de la cuisine, il n'y en pas partout on dirait que c'est passé de mode et pourtant c'est une riche idée pour passer d'une poubelle énorme à quelque chose de plus raisonnable.