France

Previous Topic Next Topic
 
classic Classic list List threaded Threaded
22 messages Options
12
Anne Anne
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

France

Bonjour. Y-a-t-il des personnes en France qui essaient de mettre en place chez eux zéro déchets ? J'habite près de Toulouse et j'aurais aimé échanger des idées avec vous.
Is there anyone in France who is trying to adapt and adopt Zerowaste at home? I'd like to share ideas with you guys. I live very close to Toulouse ( South West ).
Chantal vd Kruk Chantal vd Kruk
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

Je pense qu'après le reportage de ce soir Contre enquête, cela va surement faire prendre conscience à plein de personnes. J'habite à Aubagne près de Marseille et j'aimerai bien m'approcher de ce que fait Léa.  

I think after the film of second channel in France, a lot of people can interreste to do the same thing like Lea. I live in Aubagne, a town near Marseille and i like to do the same thing like Lea
Joce Joce
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

Bonjour,
Pour ecrire ce mail j'utilise un ipad l'un des moins eco friendly pad car apple change en permanence sa connectique....et sort un nouveau modele par an. Donc que faire...Pour la voiture je garde ma vieille gimbarde de plus de 10 ans mais pollue moins au final qu acheter une nouvelle voiture ...en attendant les voitures a air comprime de mdi. Sinon super les recettes. J utilise aussi savon d alep et le reste depuis qq annees. Voir le film trash sur la decharge de villeneuve loubet, edifiant et ne pouvant que nous motiver pour continuer '... Bon courage chantal
Anna Anna
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
Bonjour, j'ai appris par la télé (France2) du "zerowastehome" et de Béa Johnson et de son livre "zéro déchet" et cette idée m'a tout de suite fascinée. Je me suis toute suite acheté ce livre, je ne l'ai pas encore fini, mais j'ai déjà trouvé pleins de trucs qu'on pourrait faire aussi. Je suis sûre que je vais essayer beaucoup de ses propositions.
Je ne suis pas francaise, mais allemande, j'habite à Hambourg, mais je suis très intéressée à l'échange d'idées (ce qui m'est plus facile en francais qu'en anglais...).



damarislila damarislila
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Toulouse

In reply to this post by Anne
Cela fait quelques temps que je suis le blog zero waste et je suis très contente que le livre soit enfin sorti en France. Il est assez inspirant même si je ne pense pas être douée à ce point. Cet ouvrage m'intéresse d'autant plus qu'en tant que mère de famille travaillant à plein temps,  le parti pris étant d' "alléger sa vie", cela me plaît beaucoup.
Etant sur Toulouse, il y a certaines structures qui permettent d'avancer dans ce sens.
Emmaüs est bien sûr le plus connu. Je vais surtout déposer des affaires dans celui de Labarthe sur Lèze. L'accès est même possible le dimanche pour effectuer un dépôt dans un camion , ce qui permet d'avoir fait le tri tranquillement chez soi la veille ;-).
Pour les vêtements, il y les containers de récupération du Relais (et autres). D'ailleurs depuis cet été, il y en a beaucoup plus en ville.
Tout récemment, il y a H&M qui donne un bon de réduction de 5€ (pour un achat ultérieur de 30€) lorsqu'on leur apporte 3 vêtements de n'importe quelle marque.
Les Biocoop s'ouvrent un peu partout pour l'alimentation et les produits ménagers. Carrefour met en place des distributeurs en vrac de céréales dans son rayon bio.
Je viens de découvrir depuis peu qu'il y a une boutique d'alimentation locavore rue Astorg à Toulouse  http://www.fermeattitude.fr/. Elle est tenue par les producteurs à tour de rôle et propose des produits de la région.
A force, on devrait y arriver
Magali Magali
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Chantal vd Kruk
Bonsoir Chantal,
J'habite Marseille et suis aussi en plein démarrage de la démarche zéro déchet. Première étape pour moi: (enfin presque: il y a eu le préambule "vidange des placards" qui est bien entamé et la fabrication des yaourts, de loin les 1ers pourvoyeurs de déchets dans notre poubelle) la recherche de "fournisseurs"!
ok pour les commerçants du coin (boulangerie, boucherie...) et le marché, ok pour la Biocoop, et puis aussi la super caverne d'Ali baba près du marché de Noailles avec tout plein d'épices et autres matières premières de toutes sortes.
Mais mon problème majeur maintenant, ce sont les liquides: lait, vinaigres, huiles, lessives.... Je n'ai pas encore trouvé ça en vrac. J'ai bien vu sur internet une cave qui vend de l'huile d'olive en vrac, mais ça a l'air du grand luxe.... Tu as des idées et des adresses dans le coin, de ton côté?
Magali Magali
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Toulouse

In reply to this post by damarislila
Repéré sur la page FB de Béa, ce blog pour Toulouse: http://acheterenvracatoulouse.blogspot.fr/
Les Toulousains ont bien de la chance :) ! Je veux le même sur Marseille, hihi!
Je suis prête à y mettre toutes mes adresses!
Bon courage à toutes et à tous
Flo Flo
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Toulouse

In reply to this post by damarislila
Je n'ai pas encore lu le livre, mais j'ai parcouru tout le blog de Béa. Je suis arrivée là car je cherchais des astuces pour désencombrer ma maison. Et au final, il est vrai qu'il y a un lien (une bonne partie des choses qui m'encombrent sont en fait à l'origine destinés après une courte vie à devenir des déchets : pots de confiture, sacs plastiques, boites diverses... Pendant des années j'ai pensé être économe en gardant des tas de choses.
Enfin, je ne pense pas arriver à être aussi efficace que Béa (de toute manière ma famille ne me soutient pas, ils sont accros au jus d'orange en bouteille, au pain de mie, aux céréales au petit déjeuner, aux yaourts aux fruits, au gel douche etc... mon conjoint n'a pas du tout été élevé comme moi, et au final, tout ce luxe que lui trouve normal car il a toujours vécu avec génère énormément de déchet.
Pour en revenir à la France, j'ai trouvé des olives en vrac (chez mon marchand de légumes, on peut rapporter son récipient), divers produits en vrac chez Biocoop (mais je ne sais pas s'ils accepteraient qu'on amène nos sacs? comme on pèse nous-mêmes, comment faire la tare?), chez Leclerc également. L'AMAP est un bon moyen d'avoir des légumes sans emballage (mais certains marchands du marché également). Par contre pour le lait, impossible de se faire servir dans son récipient (il y a une ferme laitière dans le coin, mais elle ne vend plus sur place, et au marché c'est en bouteilles), pour la viande et le fromage, au marché il y a toujours le papier : on m'a expliqué que c'est une question d'hygiène... si le récipient apporté par le client n'est pas parfaitement propre, si le client est malade, etc... il y aurait risque de contamination. Pourtant le marchand touche bien la monnaie, enfin... Et j'ai vu une dame ramener sa barquette en alu chez le boucher/traiteur du centre ville (j'essaierai d'y penser le cas échéant). Je ramène également mes boites d'oeufs à la ferme ou au marché. Mais on remplit quand même 2/3 sacs  de 30 litres par semaine, à 3 (sachant qu'on trie ce qui est recyclable, et qu'on a un compost). Je trouve que c'est énorme. Mais il faut dire que je désencombre en parallèle, que tout n'est pas "donnable" et que j'en ai pour plusieurs années d'entassements de papiers, et divers trucs.
J'ai essayé de faire acheter le livre par ma bibliothèque municipale :)
Marie Marie
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
Bonjour,

Habitant Auxerre depuis 2 ans, j'ai été fascinée par l'approche de Béa et sa recherche scientifique de toutes les astuces décrites dans son livre. J'étais déjà sensibilisée au tri mais incapable d'aller plus loin. Après la lecture de son livre je me suis précipitée sur ma machine à coudre et je fais une dizaine de sac de toute taille dans de vieilles chemises blanches de mon mari (choix pour la qualité du coton). Mes sacs pèsent entre 10 à 30 grammes. Pour répondre à la question de la tare, je ne la fais pas car la tare des machines pour le vrac est d'environ 6 à 10 g. Pour le reste, les vendeuses font la tare (fromages, viandes,..).
Un maque dans ma ville, il n'y a pas de vrac pour les shampooings ni pour la crème et le lait de vache (auquel toute la famille est très attachée). C'est dommage.

Merci Béa pour votre livre, vous m'avez apporté les clefs pour changer ma manière de faire.
Claire Claire
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

Bonjour,

Je suis de la région d'Avignon, dans le Gard, et depuis plusieurs années dans une démarche de simplicité volontaire. Ce n'est pas toujours évident de faire partager son point de vue à sa famille et ses amis mais mon mari commence à apprécier ma démarche; Maintenant que nos enfants sont partis faire leurs études loin de la maison, nous ne consommons plus que des produits de saison, achetés pour beaucoup en vrac chez Satoriz, plus de produits transformés.
Pour l'entretien j'utilise essentiellement du vinaigre, du bicarbonate de soude et des huiles essentielles. J'achete le liquide vaisselle en vrac ainsi que l'huile d'olive.
Les conseils et astuces de Béa sont les bienvenus et j'apprécie énormément sa façon de faire passer le message.

Bonne continuation et bonnes fêtes à tous.
claire44 claire44
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
Bonjour,

Depuis 2 ans, je suis très sensible au problème de déchets. J'a découvert les couches lavables et ça a été le déclic.

Je viens de lire le livre "zero déchet" et il va me permettre d'aller plus loin. Notamment avec l'achat en vrac (j'ai redécouvert biocoop qui a une variété de produit en vrac impressionnante)

J'habite au nort de Nantes et souhaite échanger sur des astuces ... Ca intéresse quelqu'un ?

Claire
Claire44
Andaa Andaa
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

Bonjour à toutes/tous

J'ai fini de lire le livre de Béa la semaine dernière et quelle révélation! J'ai pris conscience de notre impact sur l'environnement et souhaite faire changer les choses.

N'étant pas encore chez moi (mais d'ici quelques mois) je ne peux pas appliquer tous ces conseils (mes parents sont trop accrochés à la surconsommation). J'ai cependant commencé et presque terminé de me débarrasser du superflu (en donnant, vendant,..). Je me sens bien mieux et je sais où chaque chose se trouve!

J'habite en région parisienne, si l'une d'entre vous à envie d'échanger avec moi des astuces, ce sera avec plaisir!

claire44 claire44
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re:

This post was updated on .
début d'expérience :

Je suis allée ce week end acheté de la charcuterie au super marché du coin, avec en main, ma boite en plastique. Je me suis rendu au rayon à la coupe (ca faisait bien 10 ans que je ne m'y étais pas rendu). Je commende des tranche de jambon et demande à ce qu'on me les pose dans ma boite. Un peu interloquée la vendeuse accepte. Je pense qu'elle va se souvenir de moi ! a la fin elle m'a dit " vous m'avez perturbé, c'est pas souvent que me le demande" puis se reprend "non, on ne me l'avait jamais demandé !".

Pour répondre à une personne plus haut : j'ai cousu mes propres saches pour mes course en vrac. En prenant un coton fin, ils pèsent 14g et sont de la taille d'un kg de pâte type macaroni. J'ai acheté mon vrac chez biocoop la semaine dernière avec sans problème ...
Claire44
anais anais
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Re:

Bonjour,

Je suis également de la région toulousaine. J'ai aussi envie de changer mon mode de consommation. J'ai donc trouvé des pots à Ikéa pas chers du tout. J'ai la chance d'avoir biocoop sur colomiers. Et cela fait quelques temps que je prend mes légumes et fruits chez "le panier des familles", c'est un super concept: proposer des produits de saison de la région direct du producteur donc prix intéressants. On peut se faire livrer chez nous, je vais parfois dans leur magasin sur Pibrac. Il y en a d'autres.
Après c'est dommage que son site soit uniquement en anglais... je pense que je vais acheter le livre vu les commentaires!
avez-vous d'autres bons plans?

Laetitia Laetitia
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
Bonjour, super nouvelle à Lille : ouverture d'une épicerie vrac Day by day (rue Gambetta).
Ca fait longtemps qu'il n'y a pas eu de nouveaux messages mais je voulais partager cette bonne nouvelle qui facilite la vie de ceux qui s'essaient au Zéro déchet sur Lille.
J'ai lu le livre de Béa en juillet dernier. Du coup, bocaux pour la viande et le fromage, des filets à linge pour les gros légumes ou fruits et réutilisation des sacs papier fournis pour les petits légumes et les féculents, sucre ou autres ( faut que je me remette à la couture :-) ).
J'avais encore quelques produits que je ne trouvais que sous emballage plastique et qui, grâce à cette boutique, vont pouvoir être achetés avec mes bouteilles et bocaux en verre récupérés ou bocaux Parfaits:-)  :liquide vaisselle (main ou machine), lessive (liquide ou poudre), savon liquide ou solide (Marseille ou Alep) pour la douche, savon pour le ménage et gousses de vanille... J''y suis allée ce matin (ouvert le dimanche matin : Marché de Wazemmes oblige...). Il me reste toujours à solutionner le lait et le vinaigre blanc en bouteilles plastique, le beurre sous papier alu, la mozzarella et les dosettes café sous plastique, la levure (cube) sous papier plastifié.
Au fur et à mesure on avance..
Sans être à zéro déchet, on les réduit déjà de moitié sans que ce soit soit trop compliqué, il faut juste s'organiser un peu :-)

Laetitia Laetitia
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
Bonjour,
Après avoir vu le reportage de Bea sur M6, j'ai immédiatement acheté son livre que je viens de finir à l'instant.
J'habite à Strasbourg,  et, pleine de bonnes volonté j'ai voulu faire mes courses zéro déchets en allant dans les boutiques localisées par bulk. Je vous avoue en avoir ressenti une grande frustration parce que le choix est vraiment limité. Je n'ai même pas trouvé des produits de base comme des pâtes...
Pour l'instant j'essaie de faire mon maximum à mon échelle: je suis en plein desencombrement de la maison, j'ai mis en place un compost et un bac pour le verre. J'ai acheté ce qu'il faut pour remplacer les produits ménagers.
Avec une famille de 4 enfants je crois que mon plus gros défi sera les courses et d'inculquer à mes enfants ces nouvelles pratiques.

Au plaisir de vous suivre et d'en apprendre un peu plus sur vos astuces...
Line Line
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by claire44
Bonjour Claire,

Comme toi, j'ai utilisé des couches lavables pour mon fils et là pour ma fille qui vient de naitre.
Je viens de lire le livre "zero déchet"  et ça été un déclic pour essayer de réduire nos déchets et de simplifier la maison. J'habite au nord de Nantes, si tu as des bonnes astuces, je suis preneuse.

Line
Ever Ever
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
Quelqu'un a deja mentionne un magasin zero waste Day by Day a Lille. Apparement c'est une chaine qui a aussi 3 autres magasins en region parisienne:
http://daybyday-shop.com/magasin
aurore aurore
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Anne
bonjour
je suis également française et habite en bretagne et j avoue qu après les différents reportages consacré à bea  et après avoir lu son livre je suis convaincue et essaie chaque jour d appliquer ses conseils
elle vient le 31.03 à une conférence a st Brieuc je compte bien aller la voir malgré 1h30 de route après le travail
ces propos ont été une révélation pour moi sur nos modes de vie consumériste bravo encore à elle de proner partout dans le monde et à nous de le relayer à nos petites échelles
si vous souhaitez échanger je serais ravie d échanger avec vous
bonne soirée
Laetitia Laetitia
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: France

In reply to this post by Line
Bonjour,

J'habite aussi Nantes et je me lance dans le défi de zéro déchet apres avoir eu le declic comme vous,  grâce au  livre de Bea. Je cherche à partager mon expérience avec d'autres personnes qui tentent l'aventure sur Nantes, s'échanger des astuces, etc.
N'hésitez pas à me contacter, on se sent toujours plus fort à plusieurs!

Laetitia
12